Recettes de cocktails, spiritueux et bars locaux

A Shake Shack Knockoff vient d'ouvrir au Mall of America

A Shake Shack Knockoff vient d'ouvrir au Mall of America


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Un emplacement de Burger Burger vient d'ouvrir dans le Mall of America, avec presque exactement le même design et le même logo que Shake Shack

Shake Shack ne sera probablement pas très heureux à ce sujet…

Si vous prévoyez de vous rendre au célèbre Mall of America dans les Twin Cities, le plus grand centre commercial couvert de notre pays, vous pourriez apercevoir ce qui semble être un tout nouveau Shake Shack à l'intérieur du centre commercial.Mais hélas, vous vous tromperiez lourdement. Burger Burger, un petit restaurant de hamburgers dans le quartier financier de Manhattan, a ouvert un avant-poste dans le Mall of America.

Mais quelque chose cloche dans l'image de marque de Burger Burger : à savoir que la police, la palette de couleurs et le design de leur logo sont très similaires à l'insigne de Shake Shack. Le design sinueux vert et noir et le contour simple du hamburger sont presque identiques à ceux du joint de hamburger le plus populaire. Burger Burger met également l'accent sur le bœuf fraîchement haché, les ingrédients locaux et les shakes maison. Même leur slogan est « Shake it Off ! » (Bien que nous imaginions qu'une certaine Mme Swift serait plus perturbée par celle-là.)

"Nous avons un logo et un concept complètement différents de Shake Shack", Kam Talebi, copropriétaire de Kaskaid, l'entreprise qui a conçu le logo a déclaré à City Pages. "[L'approche Shake Shack] n'est clairement pas une direction dans laquelle nous voulions aller.

Curieusement, l'emplacement d'origine de Burger Burger à New York utilise une palette de couleurs rouge avec une police et un design entièrement différents.

The Daily Meal a contacté Shake Shack pour commentaires.


Un nouveau locataire soulève une rue de Manhattan

La place en contrebas du 182 East 86th Street avait été abandonnée pendant si longtemps qu'elle avait commencé à effrayer les voisins.

Même lorsqu'il était occupé, principalement par des magasins qui vendaient des marchandises à bas prix, ce n'était pas vraiment une destination. "Il n'y a jamais rien eu de bon là-bas", a déclaré Jennifer Levine, qui vit à proximité sur la 90e rue. « C'était toujours sale et délabré, et c'était presque une horreur pour les yeux. Ce n'était pas particulièrement agréable à parcourir.

Désormais, la place, à côté du Lucida, une nouvelle tour de condominiums, deviendra le domicile du troisième stand de hamburgers Shake Shack de Manhattan, qui promet d'apporter de la verdure sur la place pour créer une atmosphère de parc. Le populaire stand de hot-dogs, hamburgers et crèmes glacées, créé en 2004 par Danny Meyer, le restaurateur new-yorkais, a été un élément qui a amélioré l'atmosphère du Madison Square Park, son premier emplacement.

Certains résidents de East 86th Street semblent s'attendre à ce que cela ne leur fasse pas moins.

"Si vous êtes dans le coin et que vous voulez manger un morceau, il y en a très peu", a déclaré Harriet Kaufman, résidente locale et courtier immobilier résidentiel. "Je ne peux pas imaginer que Shake Shack ne réussira pas."

Le quartier, qui abritait autrefois une enclave germano-américaine et un grand magasin Gimbel's, a depuis longtemps perdu de son lustre pour devenir une collection de détaillants peu prestigieux et de bâtiments indescriptibles. Mais l'arrivée de nouveaux développements résidentiels, comme le Lucida, a attiré certains détaillants nationaux dans ses vitrines.

Bien que ces détaillants soient plus grands, leur engagement envers la communauté peut être limité, disent les défenseurs locaux. Les commerçants ont lancé une campagne pour attirer des détaillants et des restaurants plus petits et plus haut de gamme qui investiront dans le quartier.

Une association de commerçants et de résidents, appelée East 86th Street Association, a installé des lampadaires le long de la rue et prévoit d'ajouter un aménagement paysager par la suite.

« L'un des problèmes que nous avons est de savoir comment attirer des détaillants et des restaurants haut de gamme et les amener à participer à la communauté ? » a déclaré Elaine M. Walsh, présidente de l'association à but non lucratif.

Mme Walsh a déclaré qu'elle aimerait voir les devantures vacantes de la 86e rue remplies, mais elle a des sentiments mitigés à propos du Shake Shack. Bien que le restaurant ait une bonne réputation et que M. Meyer possède de nombreux restaurants haut de gamme à Manhattan, Mme Walsh a déclaré qu'elle ne savait pas si East 86th Street avait besoin d'un autre stand de hamburgers. Outre plusieurs restaurants et cafés vendant des hamburgers, il y a Burger King et Papaya King.

"Voulons-nous de longues files d'attente pour entrer dans Shake Shack, ou voulons-nous des restaurants pouvant accueillir les clients avec un dîner assis de haute qualité?" Mme Walsh a demandé.

Shake Shack a signé un bail de 15 ans au 182 East 86th Street, entre Lexington et Third Avenues, au pied de l'immeuble de 440 appartements avec balcons circulaires connu sous le nom de Park Lane Tower. Ni le propriétaire ni le locataire ne révéleraient le prix négocié. Les propriétaires de l'entreprise prévoient d'ouvrir dans l'année dans un espace de vente au détail de 3 200 pieds carrés, accessible via la place en contrebas de 2 750 pieds carrés.

Les propriétaires du 182 East 86th Street, qui comprennent la Charles H. Greenthal Management Corporation, ont lentement amélioré les intérieurs et les extérieurs au cours des deux dernières années, dépensant 2 millions de dollars pour le recouvrir de granit et ajouter une rampe d'accès pour handicapés et une porte en acier. .

Le directeur de l'exploitation de Shake Shack, Randy Garutti, a déclaré qu'il avait repéré l'espace un jour d'hiver alors qu'il se promenait. Fortement fermée, ses rampes étaient autrefois utilisées par les skateurs qui fréquentaient un magasin de vélos et de patins à roulettes. C'était aussi l'emplacement d'un magasin de tissus, d'une boutique de cadeaux et d'un détaillant d'aspirateurs.

Il y avait un intérêt pour l'espace d'autres restaurants, mais les propriétaires se disent heureux de signer Shake Shack dans l'espace.

"Nous attendions juste le bon accord et nous l'avons obtenu", a déclaré Harold A. Bornstein, vice-président de Greenthal. "Nous voulions quelqu'un qui pourrait utiliser la place."

M. Garutti a déclaré que le Shake Shack avait l'intention de faire de la place un endroit où les clients peuvent pique-niquer. Ils pourront passer leurs commandes sur le stand Shake Shack. Il y aura également des sièges à l'intérieur, a-t-il déclaré. Bien que la place s'étende jusqu'à la 85e rue, elle ne sera ouverte que du côté de la 86e rue.

De l'autre côté de la place de Park Lane Tower, le Lucida de 22 étages au coin de la 86e rue et de Lexington abrite la librairie Barnes & Noble, le magasin de vêtements H & M et Sephora, la chaîne de cosmétiques.

Un pâté de maisons à l'est au coin de la 85e rue et de la troisième avenue, un autre nouveau bâtiment de 22 étages, le Brompton, abrite un centre de remise en forme Equinox et dispose de 4 000 pieds carrés - et d'un vaste sous-sol - avec 72 pieds de façade de magasin le long de la 86e rue qui est encore disponible à la location.

Une résidente de la tour Park Lane a déclaré qu'elle s'inquiétait des odeurs du nouveau Shake Shack. La résidente, qui a refusé de donner son nom, dispose d'un balcon. « J'habite au 10e étage, est-ce que ça sentira là-haut ? »

La réponse devrait être non, a déclaré William West, président de Charles H. Greenthal, qui a déclaré qu'il s'était donné beaucoup de mal pour négocier le bail avec Shake Shack pour protéger les voisins des odeurs ou des nuisances.

D'autres résidents de la région – ceux qui ne vivent pas dans la tour Park Lane – ont déclaré qu'ils pensaient que Shake Shack serait le bienvenu dans un quartier qui a tendance à plaire aux jeunes familles.

« Mon mari est tellement excité », a déclaré Mme Levine, qui a deux filles. «Je pense que c'est certainement le bienvenu. Ce n'est pas comme une chaîne, ce n'est pas un autre Burger King ou Pizzeria Uno. Je pense que la 86e rue est devenue tellement commercialisée, comme un mini-centre commercial, donc c'est bien d'avoir quelque chose de plus voisin.


Un nouveau locataire soulève une rue de Manhattan

La place en contrebas du 182 East 86th Street avait été abandonnée pendant si longtemps qu'elle avait commencé à effrayer les voisins.

Même lorsqu'il était occupé, principalement par des magasins qui vendaient des marchandises à bas prix, ce n'était pas vraiment une destination. "Il n'y a jamais rien eu de bon là-bas", a déclaré Jennifer Levine, qui vit à proximité sur la 90e rue. "C'était toujours sale et délabré, et c'était presque une horreur pour les yeux. Ce n'était pas particulièrement agréable à parcourir.

Désormais, la place, à côté du Lucida, une nouvelle tour de condominiums, deviendra le domicile du troisième stand de hamburgers Shake Shack de Manhattan, qui promet d'apporter de la verdure sur la place pour créer une atmosphère de parc. Le populaire stand de hot-dogs, hamburgers et crèmes glacées, créé en 2004 par Danny Meyer, le restaurateur new-yorkais, a été un élément qui a amélioré l'atmosphère du Madison Square Park, son premier emplacement.

Certains résidents de la 86e rue Est semblent s'attendre à ce qu'il ne fasse pas moins pour eux.

"Si vous êtes dans le coin et que vous voulez manger un morceau, il y en a très peu", a déclaré Harriet Kaufman, résidente locale et courtier immobilier résidentiel. "Je ne peux pas imaginer que Shake Shack ne réussira pas."

Le quartier, qui abritait autrefois une enclave germano-américaine et un grand magasin Gimbel, a depuis longtemps perdu de son lustre pour devenir une collection de détaillants peu prestigieux et de bâtiments indescriptibles. Mais l'arrivée de nouveaux développements résidentiels, comme le Lucida, a attiré certains détaillants nationaux dans ses vitrines.

Bien que ces détaillants soient plus grands, leur engagement envers la communauté peut être limité, disent les défenseurs locaux. Les commerçants ont lancé une campagne pour attirer des détaillants et des restaurants plus petits et plus haut de gamme qui investiront dans le quartier.

Une association de commerçants et de résidents, appelée East 86th Street Association, a installé des lampadaires le long de la rue et prévoit d'ajouter un aménagement paysager par la suite.

« L'un des problèmes que nous avons est de savoir comment attirer des détaillants et des restaurants haut de gamme et les amener à participer à la communauté ? » a déclaré Elaine M. Walsh, présidente de l'association à but non lucratif.

Mme Walsh a déclaré qu'elle aimerait voir les devantures vacantes de la 86e rue remplies, mais elle a des sentiments mitigés à propos du Shake Shack. Bien que le restaurant ait une bonne réputation et que M. Meyer possède de nombreux restaurants haut de gamme à Manhattan, Mme Walsh a déclaré qu'elle ne savait pas si East 86th Street avait besoin d'un autre stand de hamburgers. Outre plusieurs restaurants et cafés vendant des hamburgers, il y a Burger King et Papaya King.

"Voulons-nous de longues files d'attente pour entrer dans Shake Shack, ou voulons-nous des restaurants pouvant accueillir les clients avec un dîner assis de haute qualité?" Mme Walsh a demandé.

Shake Shack a signé un bail de 15 ans au 182 East 86th Street, entre Lexington et Third Avenues, au pied de l'immeuble de 440 appartements avec balcons circulaires connu sous le nom de Park Lane Tower. Ni le propriétaire ni le locataire ne révéleraient le prix négocié. Les propriétaires de l'entreprise prévoient d'ouvrir dans l'année dans un espace de vente au détail de 3 200 pieds carrés, accessible via la place en contrebas de 2 750 pieds carrés.

Les propriétaires du 182 East 86th Street, qui incluent la Charles H. Greenthal Management Corporation, ont lentement amélioré les intérieurs et les extérieurs au cours des deux dernières années, dépensant 2 millions de dollars pour le recouvrir de granit et ajouter une rampe d'accès pour handicapés et une porte en acier. .

Le directeur de l'exploitation de Shake Shack, Randy Garutti, a déclaré qu'il avait repéré l'espace un jour d'hiver alors qu'il se promenait. Fortement fermée, ses rampes étaient autrefois utilisées par les skateurs qui fréquentaient un magasin de vélos et de patins à roulettes. C'était aussi l'emplacement d'un magasin de tissus, d'une boutique de cadeaux et d'un détaillant d'aspirateurs.

Il y avait un intérêt pour l'espace d'autres restaurants, mais les propriétaires se disent heureux de signer Shake Shack dans l'espace.

"Nous attendions juste le bon accord et nous l'avons obtenu", a déclaré Harold A. Bornstein, vice-président de Greenthal. "Nous voulions quelqu'un qui pourrait utiliser la place."

M. Garutti a déclaré que le Shake Shack avait l'intention de faire de la place un endroit où les clients peuvent pique-niquer. Ils pourront passer leurs commandes sur le stand Shake Shack. Il y aura également des sièges à l'intérieur, a-t-il déclaré. Bien que la place s'étende jusqu'à la 85e rue, elle ne sera ouverte que du côté de la 86e rue.

De l'autre côté de la place de Park Lane Tower, le Lucida de 22 étages au coin de la 86e rue et de Lexington abrite la librairie Barnes & Noble, le magasin de vêtements H & M et Sephora, la chaîne de cosmétiques.

Un pâté de maisons à l'est au coin de la 85e rue et de la troisième avenue, un autre nouveau bâtiment de 22 étages, le Brompton, abrite un centre de remise en forme Equinox et dispose de 4 000 pieds carrés - et d'un vaste sous-sol - avec 72 pieds de façade de magasin le long de la 86e rue qui est encore disponible à la location.

Une résidente de la tour Park Lane a déclaré qu'elle s'inquiétait des odeurs du nouveau Shake Shack. La résidente, qui a refusé de donner son nom, dispose d'un balcon. « J'habite au 10e étage, est-ce que ça sentira là-haut ? »

La réponse devrait être non, a déclaré William West, président de Charles H. Greenthal, qui a déclaré qu'il s'était donné beaucoup de mal pour négocier le bail avec Shake Shack pour protéger les voisins des odeurs ou des nuisances.

D'autres résidents de la région – ceux qui ne vivent pas dans la tour Park Lane – ont déclaré qu'ils pensaient que Shake Shack serait le bienvenu dans un quartier qui a tendance à plaire aux jeunes familles.

« Mon mari est tellement excité », a déclaré Mme Levine, qui a deux filles. «Je pense que c'est certainement le bienvenu. Ce n'est pas comme une chaîne, ce n'est pas un autre Burger King ou Pizzeria Uno. Je pense que la 86e rue est devenue tellement commercialisée, comme un mini-centre commercial, donc c'est bien d'avoir quelque chose de plus voisin.


Un nouveau locataire soulève une rue de Manhattan

La place en contrebas du 182 East 86th Street avait été abandonnée pendant si longtemps qu'elle avait commencé à effrayer les voisins.

Même lorsqu'il était occupé, principalement par des magasins qui vendaient des marchandises à bas prix, ce n'était pas vraiment une destination. "Il n'y a jamais rien eu de bon là-bas", a déclaré Jennifer Levine, qui vit à proximité sur la 90e rue. « C'était toujours sale et délabré, et c'était presque une horreur pour les yeux. Ce n'était pas particulièrement agréable à parcourir.

Désormais, la place, à côté de Lucida, une nouvelle tour de condominiums, deviendra le troisième stand de hamburgers Shake Shack de Manhattan, qui promet d'apporter de la verdure sur la place pour créer une atmosphère de parc. Le populaire stand de hot-dogs, hamburgers et crèmes glacées, créé en 2004 par Danny Meyer, le restaurateur new-yorkais, a été un élément qui a amélioré l'atmosphère du Madison Square Park, son premier emplacement.

Certains résidents de East 86th Street semblent s'attendre à ce que cela ne leur fasse pas moins.

"Si vous êtes dans le coin et que vous voulez manger un morceau, il y en a très peu", a déclaré Harriet Kaufman, résidente locale et courtier immobilier résidentiel. "Je ne peux pas imaginer que Shake Shack ne réussira pas."

Le quartier, qui abritait autrefois une enclave germano-américaine et un grand magasin Gimbel's, a depuis longtemps perdu de son lustre pour devenir une collection de détaillants peu prestigieux et de bâtiments indescriptibles. Mais l'arrivée de nouveaux développements résidentiels, comme le Lucida, a attiré certains détaillants nationaux dans ses vitrines.

Bien que ces détaillants soient plus grands, leur engagement envers la communauté peut être limité, disent les défenseurs locaux. Les commerçants ont lancé une campagne pour attirer des détaillants et des restaurants plus petits et plus haut de gamme qui investiront dans le quartier.

Une association de commerçants et de résidents, appelée East 86th Street Association, a installé des lampadaires le long de la rue et prévoit d'ajouter un aménagement paysager par la suite.

« L'un des problèmes que nous avons est de savoir comment attirer des détaillants et des restaurants haut de gamme et les amener à participer à la communauté ? » a déclaré Elaine M. Walsh, présidente de l'association à but non lucratif.

Mme Walsh a déclaré qu'elle aimerait voir les devantures vacantes de la 86e rue remplies, mais elle a des sentiments mitigés à propos du Shake Shack. Bien que le restaurant ait une bonne réputation et que M. Meyer possède de nombreux restaurants haut de gamme à Manhattan, Mme Walsh a déclaré qu'elle ne savait pas si East 86th Street avait besoin d'un autre stand de hamburgers. Outre plusieurs restaurants et cafés vendant des hamburgers, il y a Burger King et Papaya King.

"Voulons-nous de longues files d'attente pour entrer dans Shake Shack, ou voulons-nous des restaurants pouvant accueillir les clients avec un dîner assis de haute qualité?" Mme Walsh a demandé.

Shake Shack a signé un bail de 15 ans au 182 East 86th Street, entre Lexington et Third Avenues, au pied de l'immeuble de 440 appartements avec balcons circulaires connu sous le nom de Park Lane Tower. Ni le propriétaire ni le locataire ne révéleraient le prix négocié. Les propriétaires de l'entreprise prévoient d'ouvrir dans l'année dans un espace de vente au détail de 3 200 pieds carrés, accessible via la place en contrebas de 2 750 pieds carrés.

Les propriétaires du 182 East 86th Street, qui comprennent la Charles H. Greenthal Management Corporation, ont lentement amélioré les intérieurs et les extérieurs au cours des deux dernières années, dépensant 2 millions de dollars pour le recouvrir de granit et ajouter une rampe d'accès pour handicapés et une porte en acier. .

Le directeur de l'exploitation de Shake Shack, Randy Garutti, a déclaré qu'il avait repéré l'espace un jour d'hiver alors qu'il se promenait. Fortement fermée, ses rampes étaient autrefois utilisées par les skateurs qui fréquentaient un magasin de vélos et de patins à roulettes. C'était aussi l'emplacement d'un magasin de tissus, d'une boutique de cadeaux et d'un détaillant d'aspirateurs.

Il y avait un intérêt pour l'espace d'autres restaurants, mais les propriétaires se disent heureux de signer Shake Shack dans l'espace.

"Nous attendions juste le bon accord et nous l'avons obtenu", a déclaré Harold A. Bornstein, vice-président de Greenthal. "Nous voulions quelqu'un qui pourrait utiliser la place."

M. Garutti a déclaré que le Shake Shack avait l'intention de faire de la place un endroit où les clients peuvent pique-niquer. Ils pourront passer leurs commandes sur le stand Shake Shack. Il y aura également des sièges à l'intérieur, a-t-il déclaré. Bien que la place s'étende jusqu'à la 85e rue, elle ne sera ouverte que du côté de la 86e rue.

De l'autre côté de la place de Park Lane Tower, le Lucida de 22 étages au coin de la 86e rue et de Lexington abrite la librairie Barnes & Noble, le magasin de vêtements H & M et Sephora, la chaîne de cosmétiques.

Un pâté de maisons à l'est au coin de la 85e rue et de la troisième avenue, un autre nouveau bâtiment de 22 étages, le Brompton, abrite un centre de remise en forme Equinox et dispose de 4 000 pieds carrés - et d'un vaste sous-sol - avec 72 pieds de façade de magasin le long de la 86e rue qui est encore disponible à la location.

Une résidente de la tour Park Lane a déclaré qu'elle s'inquiétait des odeurs du nouveau Shake Shack. La résidente, qui a refusé de donner son nom, dispose d'un balcon. « J'habite au 10e étage, est-ce que ça sentira là-haut ? »

La réponse devrait être non, a déclaré William West, président de Charles H. Greenthal, qui a déclaré qu'il s'était donné beaucoup de mal pour négocier le bail avec Shake Shack pour protéger les voisins des odeurs ou des nuisances.

D'autres résidents de la région – ceux qui ne vivent pas dans la tour Park Lane – ont déclaré qu'ils pensaient que Shake Shack serait le bienvenu dans un quartier qui a tendance à plaire aux jeunes familles.

« Mon mari est tellement excité », a déclaré Mme Levine, qui a deux filles. «Je pense que c'est certainement le bienvenu. Ce n'est pas comme une chaîne, ce n'est pas un autre Burger King ou Pizzeria Uno. Je pense que la 86e rue est devenue tellement commercialisée, comme un mini-centre commercial, donc c'est bien d'avoir quelque chose de plus voisin.


Un nouveau locataire soulève une rue de Manhattan

La place en contrebas du 182 East 86th Street avait été abandonnée pendant si longtemps qu'elle avait commencé à effrayer les voisins.

Même lorsqu'il était occupé, principalement par des magasins qui vendaient des marchandises à bas prix, ce n'était pas vraiment une destination. "Il n'y a jamais rien eu de bon là-bas", a déclaré Jennifer Levine, qui vit à proximité sur la 90e rue. « C'était toujours sale et délabré, et c'était presque une horreur pour les yeux. Ce n'était pas particulièrement agréable à parcourir.

Désormais, la place, à côté du Lucida, une nouvelle tour de condominiums, deviendra le domicile du troisième stand de hamburgers Shake Shack de Manhattan, qui promet d'apporter de la verdure sur la place pour créer une atmosphère de parc. Le populaire stand de hot-dogs, hamburgers et crèmes glacées, créé en 2004 par Danny Meyer, le restaurateur new-yorkais, a été un élément qui a amélioré l'atmosphère du Madison Square Park, son premier emplacement.

Certains résidents de la 86e rue Est semblent s'attendre à ce qu'il ne fasse pas moins pour eux.

"Si vous êtes dans le coin et que vous voulez manger un morceau, il y en a très peu", a déclaré Harriet Kaufman, résidente locale et courtier immobilier résidentiel. "Je ne peux pas imaginer que Shake Shack ne réussira pas."

Le quartier, qui abritait autrefois une enclave germano-américaine et un grand magasin Gimbel, a depuis longtemps perdu de son lustre pour devenir une collection de détaillants peu prestigieux et de bâtiments indescriptibles. Mais l'arrivée de nouveaux développements résidentiels, comme le Lucida, a attiré certains détaillants nationaux dans ses vitrines.

Bien que ces détaillants soient plus grands, leur engagement envers la communauté peut être limité, disent les défenseurs locaux. Les commerçants ont lancé une campagne pour attirer des détaillants et des restaurants plus petits et plus haut de gamme qui investiront dans le quartier.

Une association de commerçants et de résidents, appelée East 86th Street Association, a installé des lampadaires le long de la rue et prévoit d'ajouter un aménagement paysager par la suite.

« L'un des problèmes que nous avons est de savoir comment attirer des détaillants et des restaurants haut de gamme et les amener à participer à la communauté ? » a déclaré Elaine M. Walsh, présidente de l'association à but non lucratif.

Mme Walsh a déclaré qu'elle aimerait voir les devantures vacantes de la 86e rue remplies, mais elle a des sentiments mitigés à propos du Shake Shack. Bien que le restaurant ait une bonne réputation et que M. Meyer possède de nombreux restaurants haut de gamme à Manhattan, Mme Walsh a déclaré qu'elle ne savait pas si East 86th Street avait besoin d'un autre stand de hamburgers. Outre plusieurs restaurants et cafés vendant des hamburgers, il y a Burger King et Papaya King.

"Voulons-nous de longues files d'attente pour entrer dans Shake Shack, ou voulons-nous des restaurants pouvant accueillir les clients avec un dîner assis de haute qualité?" Mme Walsh a demandé.

Shake Shack a signé un bail de 15 ans au 182 East 86th Street, entre Lexington et Third Avenues, au pied de l'immeuble de 440 appartements avec balcons circulaires connu sous le nom de Park Lane Tower. Ni le propriétaire ni le locataire ne révéleraient le prix négocié. Les propriétaires de l'entreprise prévoient d'ouvrir dans l'année dans un espace de vente au détail de 3 200 pieds carrés, accessible via la place en contrebas de 2 750 pieds carrés.

Les propriétaires du 182 East 86th Street, qui comprennent la Charles H. Greenthal Management Corporation, ont lentement amélioré les intérieurs et les extérieurs au cours des deux dernières années, dépensant 2 millions de dollars pour le recouvrir de granit et ajouter une rampe d'accès pour handicapés et une porte en acier. .

Le directeur de l'exploitation de Shake Shack, Randy Garutti, a déclaré qu'il avait repéré l'espace un jour d'hiver alors qu'il se promenait. Fortement fermée, ses rampes étaient autrefois utilisées par les skateurs qui fréquentaient un magasin de vélos et de patins à roulettes. C'était aussi l'emplacement d'un magasin de tissus, d'une boutique de cadeaux et d'un détaillant d'aspirateurs.

Il y avait un intérêt pour l'espace d'autres restaurants, mais les propriétaires se disent heureux de signer Shake Shack dans l'espace.

"Nous attendions juste le bon accord et nous l'avons obtenu", a déclaré Harold A. Bornstein, vice-président de Greenthal. "Nous voulions quelqu'un qui pourrait utiliser la place."

M. Garutti a déclaré que le Shake Shack avait l'intention de faire de la place un endroit où les clients peuvent pique-niquer. Ils pourront passer leurs commandes sur le stand Shake Shack. Il y aura également des sièges à l'intérieur, a-t-il déclaré. Bien que la place s'étende jusqu'à la 85e rue, elle ne sera ouverte que du côté de la 86e rue.

De l'autre côté de la place de Park Lane Tower, le Lucida de 22 étages au coin de la 86e rue et de Lexington abrite la librairie Barnes & Noble, le magasin de vêtements H & M et Sephora, la chaîne de cosmétiques.

Un pâté de maisons à l'est au coin de la 85e rue et de la troisième avenue, un autre nouveau bâtiment de 22 étages, le Brompton, abrite un centre de remise en forme Equinox et dispose de 4 000 pieds carrés - et d'un vaste sous-sol - avec 72 pieds de façade de magasin le long de la 86e rue qui est encore disponible à la location.

Une résidente de la tour Park Lane a déclaré qu'elle s'inquiétait des odeurs du nouveau Shake Shack. La résidente, qui a refusé de donner son nom, dispose d'un balcon. « J'habite au 10e étage, est-ce que ça sentira là-haut ? »

La réponse devrait être non, a déclaré William West, président de Charles H. Greenthal, qui a déclaré qu'il s'était donné beaucoup de mal pour négocier le bail avec Shake Shack pour protéger les voisins des odeurs ou des nuisances.

D'autres résidents de la région – ceux qui ne vivent pas dans la tour Park Lane – ont déclaré qu'ils pensaient que Shake Shack serait le bienvenu dans un quartier qui a tendance à plaire aux jeunes familles.

« Mon mari est tellement excité », a déclaré Mme Levine, qui a deux filles. «Je pense que c'est certainement le bienvenu. Ce n'est pas comme une chaîne, ce n'est pas un autre Burger King ou Pizzeria Uno. Je pense que la 86e rue est devenue tellement commercialisée, comme un mini-centre commercial, donc c'est bien d'avoir quelque chose de plus voisin.


Un nouveau locataire soulève une rue de Manhattan

La place en contrebas du 182 East 86th Street avait été abandonnée pendant si longtemps qu'elle avait commencé à effrayer les voisins.

Même lorsqu'il était occupé, principalement par des magasins qui vendaient des marchandises à bas prix, ce n'était pas vraiment une destination. "Il n'y a jamais rien eu de bon là-bas", a déclaré Jennifer Levine, qui vit à proximité sur la 90e rue. "C'était toujours sale et délabré, et c'était presque une horreur pour les yeux. Ce n'était pas particulièrement agréable à parcourir.

Désormais, la place, à côté de Lucida, une nouvelle tour de condominiums, deviendra le troisième stand de hamburgers Shake Shack de Manhattan, qui promet d'apporter de la verdure sur la place pour créer une atmosphère de parc. Le populaire stand de hot-dogs, hamburgers et crèmes glacées, créé en 2004 par Danny Meyer, le restaurateur new-yorkais, a été un élément qui a amélioré l'atmosphère du Madison Square Park, son premier emplacement.

Certains résidents de la 86e rue Est semblent s'attendre à ce qu'il ne fasse pas moins pour eux.

"Si vous êtes dans le coin et que vous voulez manger un morceau, il y en a très peu", a déclaré Harriet Kaufman, résidente locale et courtier immobilier résidentiel. "Je ne peux pas imaginer que Shake Shack ne réussira pas."

Le quartier, qui abritait autrefois une enclave germano-américaine et un grand magasin Gimbel's, a depuis longtemps perdu de son lustre pour devenir une collection de détaillants peu prestigieux et de bâtiments indescriptibles. Mais l'arrivée de nouveaux développements résidentiels, comme le Lucida, a attiré certains détaillants nationaux dans ses vitrines.

Bien que ces détaillants soient plus grands, leur engagement envers la communauté peut être limité, disent les défenseurs locaux. Les commerçants ont lancé une campagne pour attirer des détaillants et des restaurants plus petits et plus haut de gamme qui investiront dans le quartier.

Une association de commerçants et de résidents, appelée East 86th Street Association, a installé des lampadaires le long de la rue et prévoit d'ajouter un aménagement paysager par la suite.

« L'un des problèmes que nous avons est de savoir comment attirer des détaillants et des restaurants haut de gamme et les amener à participer à la communauté ? » a déclaré Elaine M. Walsh, présidente de l'association à but non lucratif.

Mme Walsh a déclaré qu'elle aimerait voir les devantures vacantes de la 86e rue remplies, mais elle a des sentiments mitigés à propos du Shake Shack. Bien que le restaurant ait une bonne réputation et que M. Meyer possède de nombreux restaurants haut de gamme à Manhattan, Mme Walsh a déclaré qu'elle ne savait pas si East 86th Street avait besoin d'un autre stand de hamburgers. Outre plusieurs restaurants et cafés vendant des hamburgers, il y a Burger King et Papaya King.

"Voulons-nous de longues files d'attente pour entrer dans Shake Shack, ou voulons-nous des restaurants pouvant accueillir les clients avec un dîner assis de haute qualité?" Mme Walsh a demandé.

Shake Shack a signé un bail de 15 ans au 182 East 86th Street, entre Lexington et Third Avenues, au pied de l'immeuble de 440 appartements avec balcons circulaires connu sous le nom de Park Lane Tower. Ni le propriétaire ni le locataire ne révéleraient le prix négocié. Les propriétaires de l'entreprise prévoient d'ouvrir dans l'année dans un espace de vente au détail de 3 200 pieds carrés, accessible via la place en contrebas de 2 750 pieds carrés.

Les propriétaires du 182 East 86th Street, qui incluent la Charles H. Greenthal Management Corporation, ont lentement amélioré les intérieurs et les extérieurs au cours des deux dernières années, dépensant 2 millions de dollars pour le recouvrir de granit et ajouter une rampe d'accès pour handicapés et une porte en acier. .

Le directeur de l'exploitation de Shake Shack, Randy Garutti, a déclaré qu'il avait repéré l'espace un jour d'hiver alors qu'il se promenait. Fortement fermée, ses rampes étaient autrefois utilisées par les skateurs qui fréquentaient un magasin de vélos et de patins à roulettes. C'était aussi l'emplacement d'un magasin de tissus, d'une boutique de cadeaux et d'un détaillant d'aspirateurs.

Il y avait un intérêt pour l'espace d'autres restaurants, mais les propriétaires se disent heureux de signer Shake Shack dans l'espace.

"Nous attendions juste le bon accord et nous l'avons obtenu", a déclaré Harold A. Bornstein, vice-président de Greenthal. "Nous voulions quelqu'un qui pourrait utiliser la place."

M. Garutti a déclaré que le Shake Shack avait l'intention de faire de la place un endroit où les clients peuvent pique-niquer. Ils pourront passer leurs commandes sur le stand Shake Shack. Il y aura également des sièges à l'intérieur, a-t-il déclaré. Bien que la place s'étende jusqu'à la 85e rue, elle ne sera ouverte que du côté de la 86e rue.

De l'autre côté de la place de Park Lane Tower, le Lucida de 22 étages au coin de la 86e rue et de Lexington abrite la librairie Barnes & Noble, le magasin de vêtements H & M et Sephora, la chaîne de cosmétiques.

Un pâté de maisons à l'est au coin de la 85e rue et de la troisième avenue, un autre nouveau bâtiment de 22 étages, le Brompton, abrite un centre de remise en forme Equinox et dispose de 4 000 pieds carrés - et d'un vaste sous-sol - avec 72 pieds de façade de magasin le long de la 86e rue qui est encore disponible à la location.

Une résidente de la tour Park Lane a déclaré qu'elle s'inquiétait des odeurs du nouveau Shake Shack. La résidente, qui a refusé de donner son nom, dispose d'un balcon. « J'habite au 10e étage, est-ce que ça sentira là-haut ? »

La réponse devrait être non, a déclaré William West, président de Charles H. Greenthal, qui a déclaré qu'il s'était donné beaucoup de mal pour négocier le bail avec Shake Shack pour protéger les voisins des odeurs ou des nuisances.

D'autres résidents de la région – ceux qui ne vivent pas dans la tour Park Lane – ont déclaré qu'ils pensaient que Shake Shack serait le bienvenu dans un quartier qui a tendance à plaire aux jeunes familles.

« Mon mari est tellement excité », a déclaré Mme Levine, qui a deux filles. «Je pense que c'est certainement le bienvenu. Ce n'est pas comme une chaîne, ce n'est pas un autre Burger King ou Pizzeria Uno. Je pense que la 86e rue est devenue tellement commercialisée, comme un mini-centre commercial, donc c'est bien d'avoir quelque chose de plus voisin.


Un nouveau locataire soulève une rue de Manhattan

La place en contrebas du 182 East 86th Street avait été abandonnée pendant si longtemps qu'elle avait commencé à effrayer les voisins.

Même lorsqu'il était occupé, principalement par des magasins qui vendaient des marchandises à bas prix, ce n'était pas vraiment une destination. “There was never anything good there,” said Jennifer Levine, who lives nearby on 90th Street. “It was always dingy and dilapidated, and it was almost an eyesore. It wasn’t particularly nice to walk by.”

Now, the plaza, next to the Lucida, a new condominium tower, will become the home of Manhattan’s third Shake Shack burger stand, which promises to bring greenery into the plaza to create a parklike atmosphere. The popular hot dog, burger and frozen custard stand, created in 2004 by Danny Meyer, the New York restaurateur, was one element that improved the atmosphere in Madison Square Park, its first location.

Some residents of East 86th Street seem to expect it to do no less for them.

“If you’re around there and want to have a bite to eat, there’s very little,” said Harriet Kaufman, a local resident and residential real estate broker. “I can’t imagine that Shake Shack won’t succeed.”

The neighborhood, once home to a German-American enclave and a Gimbel’s department store, long ago lost its luster to become a collection of unglamorous retailers and nondescript buildings. But the arrival of new residential development, like the Lucida, has attracted some national retailers to its storefronts.

While those retailers are larger, their commitment to the community can be limited, say local advocates. Merchants have started a campaign to attract smaller, more upscale retailers and restaurants that will make an investment in the neighborhood.

An association of merchants and residents, called the East 86th Street Association, has installed lamp posts along the street and plans to add landscaping next.

“One of the issues we have is, how do we bring in some upscale retailers and restaurants and get them to participate in the community?” said Elaine M. Walsh, the president of the nonprofit association.

Ms. Walsh said she would like to see 86th Street’s vacant storefronts filled, but she has mixed feelings about the Shake Shack. While the restaurant has a good reputation, and Mr. Meyer has many upscale Manhattan restaurants, Ms. Walsh said she didn’t know if East 86th Street needed another burger stand. Besides several diners and coffee shops selling burgers, there are Burger King and Papaya King.

“Do we want long lines waiting to go into Shake Shack, or do we want restaurants that can accommodate patrons with a sit-down dinner of high quality?” Ms. Walsh asked.

Shake Shack has signed a 15-year lease at 182 East 86th Street, which is between Lexington and Third Avenues at the base of the 440-unit apartment building with circular balconies known as Park Lane Tower. Neither the landlord nor the lessee would reveal the negotiated price. The company’s owners expect to open within the year in the 3,200-square-foot retail space, which is reached via the 2,750-square-foot sunken plaza.

The landlords for 182 East 86th Street, which include the Charles H. Greenthal Management Corporation, have been slowly upgrading the interiors and exteriors over the last two years, spending $2 million to sheathe it in granite, and add a handicapped access ramp and steel gate.

Shake Shack’s chief operating officer, Randy Garutti, said he spotted the space one winter’s day while out for a stroll. Heavily gated, its ramps were once used by skateboarders who frequented a bike and roller skating shop. It was also the location of a fabric store, a gift shop and a vacuum retailer.

There was interest in the space from other restaurants, but the owners say they were happy to sign Shake Shack in the space.

“We’ve just been waiting for the right deal, and we got it,” said Harold A. Bornstein, a Greenthal vice president. “We wanted someone that could use the plaza.”

Mr. Garutti said the Shake Shack intended to make the plaza a place for patrons to have picnics. They will be able to place orders at the Shake Shack stand. There will also be seating inside, he said. Though the plaza extends through to 85th Street, it will be open only on the 86th Street side.

Across the plaza from Park Lane Tower, the 22-story Lucida on the corner of 86th Street and Lexington has the bookstore Barnes & Noble, the clothing store H & M and Sephora, the cosmetics chain.

A block east on the corner of 85th Street and Third Avenue, another new 22-story building, the Brompton, accommodates an Equinox fitness center and has 4,000 square feet — and ample basement space — with 72 feet of store frontage along 86th Street that is still available for lease.

One resident of the Park Lane Tower said she worried about smells from the new Shake Shack. The resident, who declined to give her name, has a balcony. “I live on the 10th floor — will it smell up there?”

The answer should be no, said William West, the chairman of Charles H. Greenthal, who said he went to great lengths in negotiating the lease with Shake Shack to protect neighbors from odors or nuisance.

Other residents of the area — those who do not live in Park Lane Tower — said they believed Shake Shack would be welcomed in a neighborhood that tends to appeal to young families.

“My husband is so excited,” said Ms. Levine, who has two daughters. “I think it’s certainly welcome. It’s not like a chain it’s not another Burger King or Pizzeria Uno. I think 86th Street has become so commercialized, like a mini-mall, so it’s nice to have something more neighborly.”


New Tenant Lifts a Manhattan Street

The sunken plaza at 182 East 86th Street had been abandoned for so long it had begun to spook neighbors.

Even when it was occupied, mostly by stores that sold bargain merchandise, it wasn’t much of a destination. “There was never anything good there,” said Jennifer Levine, who lives nearby on 90th Street. “It was always dingy and dilapidated, and it was almost an eyesore. It wasn’t particularly nice to walk by.”

Now, the plaza, next to the Lucida, a new condominium tower, will become the home of Manhattan’s third Shake Shack burger stand, which promises to bring greenery into the plaza to create a parklike atmosphere. The popular hot dog, burger and frozen custard stand, created in 2004 by Danny Meyer, the New York restaurateur, was one element that improved the atmosphere in Madison Square Park, its first location.

Some residents of East 86th Street seem to expect it to do no less for them.

“If you’re around there and want to have a bite to eat, there’s very little,” said Harriet Kaufman, a local resident and residential real estate broker. “I can’t imagine that Shake Shack won’t succeed.”

The neighborhood, once home to a German-American enclave and a Gimbel’s department store, long ago lost its luster to become a collection of unglamorous retailers and nondescript buildings. But the arrival of new residential development, like the Lucida, has attracted some national retailers to its storefronts.

While those retailers are larger, their commitment to the community can be limited, say local advocates. Merchants have started a campaign to attract smaller, more upscale retailers and restaurants that will make an investment in the neighborhood.

An association of merchants and residents, called the East 86th Street Association, has installed lamp posts along the street and plans to add landscaping next.

“One of the issues we have is, how do we bring in some upscale retailers and restaurants and get them to participate in the community?” said Elaine M. Walsh, the president of the nonprofit association.

Ms. Walsh said she would like to see 86th Street’s vacant storefronts filled, but she has mixed feelings about the Shake Shack. While the restaurant has a good reputation, and Mr. Meyer has many upscale Manhattan restaurants, Ms. Walsh said she didn’t know if East 86th Street needed another burger stand. Besides several diners and coffee shops selling burgers, there are Burger King and Papaya King.

“Do we want long lines waiting to go into Shake Shack, or do we want restaurants that can accommodate patrons with a sit-down dinner of high quality?” Ms. Walsh asked.

Shake Shack has signed a 15-year lease at 182 East 86th Street, which is between Lexington and Third Avenues at the base of the 440-unit apartment building with circular balconies known as Park Lane Tower. Neither the landlord nor the lessee would reveal the negotiated price. The company’s owners expect to open within the year in the 3,200-square-foot retail space, which is reached via the 2,750-square-foot sunken plaza.

The landlords for 182 East 86th Street, which include the Charles H. Greenthal Management Corporation, have been slowly upgrading the interiors and exteriors over the last two years, spending $2 million to sheathe it in granite, and add a handicapped access ramp and steel gate.

Shake Shack’s chief operating officer, Randy Garutti, said he spotted the space one winter’s day while out for a stroll. Heavily gated, its ramps were once used by skateboarders who frequented a bike and roller skating shop. It was also the location of a fabric store, a gift shop and a vacuum retailer.

There was interest in the space from other restaurants, but the owners say they were happy to sign Shake Shack in the space.

“We’ve just been waiting for the right deal, and we got it,” said Harold A. Bornstein, a Greenthal vice president. “We wanted someone that could use the plaza.”

Mr. Garutti said the Shake Shack intended to make the plaza a place for patrons to have picnics. They will be able to place orders at the Shake Shack stand. There will also be seating inside, he said. Though the plaza extends through to 85th Street, it will be open only on the 86th Street side.

Across the plaza from Park Lane Tower, the 22-story Lucida on the corner of 86th Street and Lexington has the bookstore Barnes & Noble, the clothing store H & M and Sephora, the cosmetics chain.

A block east on the corner of 85th Street and Third Avenue, another new 22-story building, the Brompton, accommodates an Equinox fitness center and has 4,000 square feet — and ample basement space — with 72 feet of store frontage along 86th Street that is still available for lease.

One resident of the Park Lane Tower said she worried about smells from the new Shake Shack. The resident, who declined to give her name, has a balcony. “I live on the 10th floor — will it smell up there?”

The answer should be no, said William West, the chairman of Charles H. Greenthal, who said he went to great lengths in negotiating the lease with Shake Shack to protect neighbors from odors or nuisance.

Other residents of the area — those who do not live in Park Lane Tower — said they believed Shake Shack would be welcomed in a neighborhood that tends to appeal to young families.

“My husband is so excited,” said Ms. Levine, who has two daughters. “I think it’s certainly welcome. It’s not like a chain it’s not another Burger King or Pizzeria Uno. I think 86th Street has become so commercialized, like a mini-mall, so it’s nice to have something more neighborly.”


New Tenant Lifts a Manhattan Street

The sunken plaza at 182 East 86th Street had been abandoned for so long it had begun to spook neighbors.

Even when it was occupied, mostly by stores that sold bargain merchandise, it wasn’t much of a destination. “There was never anything good there,” said Jennifer Levine, who lives nearby on 90th Street. “It was always dingy and dilapidated, and it was almost an eyesore. It wasn’t particularly nice to walk by.”

Now, the plaza, next to the Lucida, a new condominium tower, will become the home of Manhattan’s third Shake Shack burger stand, which promises to bring greenery into the plaza to create a parklike atmosphere. The popular hot dog, burger and frozen custard stand, created in 2004 by Danny Meyer, the New York restaurateur, was one element that improved the atmosphere in Madison Square Park, its first location.

Some residents of East 86th Street seem to expect it to do no less for them.

“If you’re around there and want to have a bite to eat, there’s very little,” said Harriet Kaufman, a local resident and residential real estate broker. “I can’t imagine that Shake Shack won’t succeed.”

The neighborhood, once home to a German-American enclave and a Gimbel’s department store, long ago lost its luster to become a collection of unglamorous retailers and nondescript buildings. But the arrival of new residential development, like the Lucida, has attracted some national retailers to its storefronts.

While those retailers are larger, their commitment to the community can be limited, say local advocates. Merchants have started a campaign to attract smaller, more upscale retailers and restaurants that will make an investment in the neighborhood.

An association of merchants and residents, called the East 86th Street Association, has installed lamp posts along the street and plans to add landscaping next.

“One of the issues we have is, how do we bring in some upscale retailers and restaurants and get them to participate in the community?” said Elaine M. Walsh, the president of the nonprofit association.

Ms. Walsh said she would like to see 86th Street’s vacant storefronts filled, but she has mixed feelings about the Shake Shack. While the restaurant has a good reputation, and Mr. Meyer has many upscale Manhattan restaurants, Ms. Walsh said she didn’t know if East 86th Street needed another burger stand. Besides several diners and coffee shops selling burgers, there are Burger King and Papaya King.

“Do we want long lines waiting to go into Shake Shack, or do we want restaurants that can accommodate patrons with a sit-down dinner of high quality?” Ms. Walsh asked.

Shake Shack has signed a 15-year lease at 182 East 86th Street, which is between Lexington and Third Avenues at the base of the 440-unit apartment building with circular balconies known as Park Lane Tower. Neither the landlord nor the lessee would reveal the negotiated price. The company’s owners expect to open within the year in the 3,200-square-foot retail space, which is reached via the 2,750-square-foot sunken plaza.

The landlords for 182 East 86th Street, which include the Charles H. Greenthal Management Corporation, have been slowly upgrading the interiors and exteriors over the last two years, spending $2 million to sheathe it in granite, and add a handicapped access ramp and steel gate.

Shake Shack’s chief operating officer, Randy Garutti, said he spotted the space one winter’s day while out for a stroll. Heavily gated, its ramps were once used by skateboarders who frequented a bike and roller skating shop. It was also the location of a fabric store, a gift shop and a vacuum retailer.

There was interest in the space from other restaurants, but the owners say they were happy to sign Shake Shack in the space.

“We’ve just been waiting for the right deal, and we got it,” said Harold A. Bornstein, a Greenthal vice president. “We wanted someone that could use the plaza.”

Mr. Garutti said the Shake Shack intended to make the plaza a place for patrons to have picnics. They will be able to place orders at the Shake Shack stand. There will also be seating inside, he said. Though the plaza extends through to 85th Street, it will be open only on the 86th Street side.

Across the plaza from Park Lane Tower, the 22-story Lucida on the corner of 86th Street and Lexington has the bookstore Barnes & Noble, the clothing store H & M and Sephora, the cosmetics chain.

A block east on the corner of 85th Street and Third Avenue, another new 22-story building, the Brompton, accommodates an Equinox fitness center and has 4,000 square feet — and ample basement space — with 72 feet of store frontage along 86th Street that is still available for lease.

One resident of the Park Lane Tower said she worried about smells from the new Shake Shack. The resident, who declined to give her name, has a balcony. “I live on the 10th floor — will it smell up there?”

The answer should be no, said William West, the chairman of Charles H. Greenthal, who said he went to great lengths in negotiating the lease with Shake Shack to protect neighbors from odors or nuisance.

Other residents of the area — those who do not live in Park Lane Tower — said they believed Shake Shack would be welcomed in a neighborhood that tends to appeal to young families.

“My husband is so excited,” said Ms. Levine, who has two daughters. “I think it’s certainly welcome. It’s not like a chain it’s not another Burger King or Pizzeria Uno. I think 86th Street has become so commercialized, like a mini-mall, so it’s nice to have something more neighborly.”


New Tenant Lifts a Manhattan Street

The sunken plaza at 182 East 86th Street had been abandoned for so long it had begun to spook neighbors.

Even when it was occupied, mostly by stores that sold bargain merchandise, it wasn’t much of a destination. “There was never anything good there,” said Jennifer Levine, who lives nearby on 90th Street. “It was always dingy and dilapidated, and it was almost an eyesore. It wasn’t particularly nice to walk by.”

Now, the plaza, next to the Lucida, a new condominium tower, will become the home of Manhattan’s third Shake Shack burger stand, which promises to bring greenery into the plaza to create a parklike atmosphere. The popular hot dog, burger and frozen custard stand, created in 2004 by Danny Meyer, the New York restaurateur, was one element that improved the atmosphere in Madison Square Park, its first location.

Some residents of East 86th Street seem to expect it to do no less for them.

“If you’re around there and want to have a bite to eat, there’s very little,” said Harriet Kaufman, a local resident and residential real estate broker. “I can’t imagine that Shake Shack won’t succeed.”

The neighborhood, once home to a German-American enclave and a Gimbel’s department store, long ago lost its luster to become a collection of unglamorous retailers and nondescript buildings. But the arrival of new residential development, like the Lucida, has attracted some national retailers to its storefronts.

While those retailers are larger, their commitment to the community can be limited, say local advocates. Merchants have started a campaign to attract smaller, more upscale retailers and restaurants that will make an investment in the neighborhood.

An association of merchants and residents, called the East 86th Street Association, has installed lamp posts along the street and plans to add landscaping next.

“One of the issues we have is, how do we bring in some upscale retailers and restaurants and get them to participate in the community?” said Elaine M. Walsh, the president of the nonprofit association.

Ms. Walsh said she would like to see 86th Street’s vacant storefronts filled, but she has mixed feelings about the Shake Shack. While the restaurant has a good reputation, and Mr. Meyer has many upscale Manhattan restaurants, Ms. Walsh said she didn’t know if East 86th Street needed another burger stand. Besides several diners and coffee shops selling burgers, there are Burger King and Papaya King.

“Do we want long lines waiting to go into Shake Shack, or do we want restaurants that can accommodate patrons with a sit-down dinner of high quality?” Ms. Walsh asked.

Shake Shack has signed a 15-year lease at 182 East 86th Street, which is between Lexington and Third Avenues at the base of the 440-unit apartment building with circular balconies known as Park Lane Tower. Neither the landlord nor the lessee would reveal the negotiated price. The company’s owners expect to open within the year in the 3,200-square-foot retail space, which is reached via the 2,750-square-foot sunken plaza.

The landlords for 182 East 86th Street, which include the Charles H. Greenthal Management Corporation, have been slowly upgrading the interiors and exteriors over the last two years, spending $2 million to sheathe it in granite, and add a handicapped access ramp and steel gate.

Shake Shack’s chief operating officer, Randy Garutti, said he spotted the space one winter’s day while out for a stroll. Heavily gated, its ramps were once used by skateboarders who frequented a bike and roller skating shop. It was also the location of a fabric store, a gift shop and a vacuum retailer.

There was interest in the space from other restaurants, but the owners say they were happy to sign Shake Shack in the space.

“We’ve just been waiting for the right deal, and we got it,” said Harold A. Bornstein, a Greenthal vice president. “We wanted someone that could use the plaza.”

Mr. Garutti said the Shake Shack intended to make the plaza a place for patrons to have picnics. They will be able to place orders at the Shake Shack stand. There will also be seating inside, he said. Though the plaza extends through to 85th Street, it will be open only on the 86th Street side.

Across the plaza from Park Lane Tower, the 22-story Lucida on the corner of 86th Street and Lexington has the bookstore Barnes & Noble, the clothing store H & M and Sephora, the cosmetics chain.

A block east on the corner of 85th Street and Third Avenue, another new 22-story building, the Brompton, accommodates an Equinox fitness center and has 4,000 square feet — and ample basement space — with 72 feet of store frontage along 86th Street that is still available for lease.

One resident of the Park Lane Tower said she worried about smells from the new Shake Shack. The resident, who declined to give her name, has a balcony. “I live on the 10th floor — will it smell up there?”

The answer should be no, said William West, the chairman of Charles H. Greenthal, who said he went to great lengths in negotiating the lease with Shake Shack to protect neighbors from odors or nuisance.

Other residents of the area — those who do not live in Park Lane Tower — said they believed Shake Shack would be welcomed in a neighborhood that tends to appeal to young families.

“My husband is so excited,” said Ms. Levine, who has two daughters. “I think it’s certainly welcome. It’s not like a chain it’s not another Burger King or Pizzeria Uno. I think 86th Street has become so commercialized, like a mini-mall, so it’s nice to have something more neighborly.”


New Tenant Lifts a Manhattan Street

The sunken plaza at 182 East 86th Street had been abandoned for so long it had begun to spook neighbors.

Even when it was occupied, mostly by stores that sold bargain merchandise, it wasn’t much of a destination. “There was never anything good there,” said Jennifer Levine, who lives nearby on 90th Street. “It was always dingy and dilapidated, and it was almost an eyesore. It wasn’t particularly nice to walk by.”

Now, the plaza, next to the Lucida, a new condominium tower, will become the home of Manhattan’s third Shake Shack burger stand, which promises to bring greenery into the plaza to create a parklike atmosphere. The popular hot dog, burger and frozen custard stand, created in 2004 by Danny Meyer, the New York restaurateur, was one element that improved the atmosphere in Madison Square Park, its first location.

Some residents of East 86th Street seem to expect it to do no less for them.

“If you’re around there and want to have a bite to eat, there’s very little,” said Harriet Kaufman, a local resident and residential real estate broker. “I can’t imagine that Shake Shack won’t succeed.”

The neighborhood, once home to a German-American enclave and a Gimbel’s department store, long ago lost its luster to become a collection of unglamorous retailers and nondescript buildings. But the arrival of new residential development, like the Lucida, has attracted some national retailers to its storefronts.

While those retailers are larger, their commitment to the community can be limited, say local advocates. Merchants have started a campaign to attract smaller, more upscale retailers and restaurants that will make an investment in the neighborhood.

An association of merchants and residents, called the East 86th Street Association, has installed lamp posts along the street and plans to add landscaping next.

“One of the issues we have is, how do we bring in some upscale retailers and restaurants and get them to participate in the community?” said Elaine M. Walsh, the president of the nonprofit association.

Ms. Walsh said she would like to see 86th Street’s vacant storefronts filled, but she has mixed feelings about the Shake Shack. While the restaurant has a good reputation, and Mr. Meyer has many upscale Manhattan restaurants, Ms. Walsh said she didn’t know if East 86th Street needed another burger stand. Besides several diners and coffee shops selling burgers, there are Burger King and Papaya King.

“Do we want long lines waiting to go into Shake Shack, or do we want restaurants that can accommodate patrons with a sit-down dinner of high quality?” Ms. Walsh asked.

Shake Shack has signed a 15-year lease at 182 East 86th Street, which is between Lexington and Third Avenues at the base of the 440-unit apartment building with circular balconies known as Park Lane Tower. Neither the landlord nor the lessee would reveal the negotiated price. The company’s owners expect to open within the year in the 3,200-square-foot retail space, which is reached via the 2,750-square-foot sunken plaza.

The landlords for 182 East 86th Street, which include the Charles H. Greenthal Management Corporation, have been slowly upgrading the interiors and exteriors over the last two years, spending $2 million to sheathe it in granite, and add a handicapped access ramp and steel gate.

Shake Shack’s chief operating officer, Randy Garutti, said he spotted the space one winter’s day while out for a stroll. Heavily gated, its ramps were once used by skateboarders who frequented a bike and roller skating shop. It was also the location of a fabric store, a gift shop and a vacuum retailer.

There was interest in the space from other restaurants, but the owners say they were happy to sign Shake Shack in the space.

“We’ve just been waiting for the right deal, and we got it,” said Harold A. Bornstein, a Greenthal vice president. “We wanted someone that could use the plaza.”

Mr. Garutti said the Shake Shack intended to make the plaza a place for patrons to have picnics. They will be able to place orders at the Shake Shack stand. There will also be seating inside, he said. Though the plaza extends through to 85th Street, it will be open only on the 86th Street side.

Across the plaza from Park Lane Tower, the 22-story Lucida on the corner of 86th Street and Lexington has the bookstore Barnes & Noble, the clothing store H & M and Sephora, the cosmetics chain.

A block east on the corner of 85th Street and Third Avenue, another new 22-story building, the Brompton, accommodates an Equinox fitness center and has 4,000 square feet — and ample basement space — with 72 feet of store frontage along 86th Street that is still available for lease.

One resident of the Park Lane Tower said she worried about smells from the new Shake Shack. The resident, who declined to give her name, has a balcony. “I live on the 10th floor — will it smell up there?”

The answer should be no, said William West, the chairman of Charles H. Greenthal, who said he went to great lengths in negotiating the lease with Shake Shack to protect neighbors from odors or nuisance.

Other residents of the area — those who do not live in Park Lane Tower — said they believed Shake Shack would be welcomed in a neighborhood that tends to appeal to young families.

“My husband is so excited,” said Ms. Levine, who has two daughters. “I think it’s certainly welcome. It’s not like a chain it’s not another Burger King or Pizzeria Uno. I think 86th Street has become so commercialized, like a mini-mall, so it’s nice to have something more neighborly.”



Commentaires:

  1. Everett

    Le message incomparable, m'intéresse :)

  2. Fek

    Le manque total de goût

  3. Kenris

    Bravo, cette assez bonne phrase est nécessaire au fait

  4. Neto

    C'est loin des nouvelles, j'en ai lu il y a quelques mois.

  5. D'arcy

    le mauvais goût ce que ça



Écrire un message